" />

Notre histoire

 

Il y a cinquante ans, un jeune Canadien, Jean Vanier, était à la recherche de sa raison d'être. En France, Jean rencontra Raphaël Simi et Philippe Seux, deux hommes ayant une déficience intellectuelle. L'atmosphère triste et écrasante dans l'institution où ces deux hommes passaient leurs journées à tourner en rond, marqua profondément Jean. Le guide spirituel de Jean lui suggéra de faire « quelque chose ».

Ce quelque chose fut d'acheter une maison délabrée à Trosly-Breuil et d'inviter Raphaël et Philippe à vivre avec lui.

Jean, Raphaël et Philippe emménagèrent dans leur nouveau chez-soi. Ils appelèrent leur maison L'Arche. Ils faisaient tout ensemble, les courses, le jardinage et surtout, ils s’amusaient.

Au cours de leurs premiers mois de vie en commun, Jean découvrit quelque chose de merveilleux. Ce n'était pas seulement lui qui aidait Raphaël et Philippe, mais eux aussi l'aidaient. À travers leur amitié et leur courage, Jean découvrit que Raphaël et Philippe avaient autant à offrir que toute autre personne. Cela surprit Jean et le transforma.

La petite communauté a vite grandi, en accueillant des personnes ayant une déficience intellectuelle et des assistants qui voulaient partager leur vie et apprendre de L'Arche. Très vite, des gens ont décidé de fonder des communautés de L'Arche dans leur propre pays. Daybreak au Canada a été la deuxième communauté, suivie par une troisième en Inde. Il y a maintenant 149 communautés dans 38 pays à travers le monde.